La Revue Oiseaux Exotiques du CDE

L

a revue des Oiseaux Exotiques, magazine mensuel du CDE, fait entrer le lecteur dans l’intimité de l’oiseau, lui fait découvrir l’animal dans tous ses états ; en milieu naturel, en milieu contrôlé en élevage. Oiseaux Exotiques est riche de 40 années d’observations, tant empiriques que scientifiques, appuyées sur des observations d’éleveurs passionnés, des travaux d’ornithologues et de vétérinaires de renoms. C’est aussi une revue engagée qui se bat contre la disparition des espèces menacées et qui plaide en faveur d’une aviculture responsable en soutenant des programmes de conservation sur le terrain.
Le mot d’ordre de la ligne éditrice c’est : « élever pour préserver la biodiversité » en favorisant la reproduction en captivité d’espèces souvent menacées, l’éleveur les préserve et décourage la capture d’oiseaux qui seraient soustraits a leur milieu d’origine. Au-delà de l’agrément que procure la compagnie de tous ces oiseaux, les éleveurs ont le souci constant de conserver et de respecter les espèces et leur diversité.
Oiseaux Exotiques c’est aussi ses célèbres annonces, mais également la liste non moins célèbre des valeurs d’échanges de pratiquement toutes les espèces d’oiseaux élevées en captivité. Vous avez la possibilité de retrouver ces deux rubriques également sur ce site, elles sont en temps réel. Une obligation, être abonné, en effet le CDE est responsable du contenu de vos annonces.


La Revue des Oiseaux Exotiques
porte-étendard de l’élevage d’oiseaux ?

Yohann Armando

Q

ue nous soyons éleveurs du CDE ou de n’importe quelle fédération française, au-delà des querelles de clocher, nous devons tous reconnaître que la Revue des Oiseaux Exotiques est la fierté de l’aviculture française responsable, c’est-à-dire la vitrine de l’élevage d’oiseaux, identifiés, nés et élevés en captivité. Plus particulièrement aujourd’hui, lors de la diffusion d’un reportage à la télévision ou l’on essaie de nous assimiler à des trafiquants sur la capture de chardonnerets et autres indigènes pour l’appât du gain, lorsqu’on sait que le prix d’un tel oiseau bagué s’échange à moins de 25 € et non 150 € comme l’affirme l’ONCFS ! Malheureusement le mal est fait, car tout ce qui est dit à la télé est vrai…
Durand ces dix dernières années cette revue a résisté tant bien que mal, malgré la perte constante de 200/250 abonnés par an. Est-ce un signe d’encouragement, en ce début d’année les abonnements 2016 sont supérieurs à ceux de 2015 ? À titre d’exemple, depuis 2006, 23 700 personnes se sont abonnés au moins une fois, à cela il faut ajouter les ventes en kiosques. Il est très difficile de fidéliser ces abonnés au-delà de 5 000 abonnés malgré un prix d’abonnement de 45 € depuis dix ans.
Cette superbe revue à laquelle vous êtes fidèles et que vous recevez onze fois par an, n’est pas une revue professionnelle comme les autres que l’on peut trouver en kiosque, elle est réalisée en grande partie par des BÉNÉVOLES. Des passionnés qui prennent sur leur temps personnel, souvent au détriment de leur vie de famille, pour que vous puissiez la recevoir chaque mois chez vous.
Lors de contacts avec des abonnés, notamment pour ceux qui hésitent à renouveler leur abonnement, je suis toujours surpris par leurs propos, comme par exemple « pas assez d’articles sur telle espèce ou encore trop d’articles sur une autre espèce ». Bien entendu ma première réponse est de leur demander de nous faire part de leur expérience d’élevage. Dans la plupart du temps la réponse est souvent la même « C’est quand même pas à moi à écrire des articles » !
N’oubliez pas cette revue est la vôtre, ce n’est pas la revue des quelques personnes qui la font vivre à bout de bras. Lancez-vous, prenez un peu de votre temps pour nous faire part de vos expériences d’élevage, de vos trucs et astuces, structure et forme des nids, nourriture, aménagement de cage, volière, plantation…Mais aussi pour les voyageurs pensez à faire un reportage photographique pour la rubrique « Carnet de voyage » sans oublier la rubrique « Rencontre inattendue » n’hésitez plus, envoyez-nous vos expériences. Si votre article n’est pas parfait, faites nous parvenir une ébauche, nous le mettrons en forme avant de le publier. Afin de vous aider vous trouverez dans l’encart un canevas pour ne rien oublier.
Au plaisir de recevoir vos articles afin de faire vivre tous ensembles notre belle revue et ainsi faire taire nos détracteurs en publiant notre savoir- faire en matière d’élevage.
Des articles, des articles encore des articles, toujours des articles, nous comptons sur votre engagement.


Feuilleter la Revue ci-dessous

Pour feuilleter les pages

Pour faire défiler automatiquement

La Revue sur Facebook

Pour échanger avec Revue Oiseaux Exotiques (CDE)

 

Si l'image de la revue ne s'affiche pas ci-dessous cliquez ici



Les sommaires des numéros de l'année 2016
déjà parus ou à paraître prochainement

2016
Cliquer sur la couverture pour voir le sommaire
janvier février mars avril mai juin hors série septembre octobre novembre décembre